[TEST] Angry Birds – iOS

20110427-110402.jpg

Dans un paysage vidéoludique sur plateforme mobile alimenté de portages de licences consoles et de remakes de jeux d’antans, vient temps bien que mal s’ajouter quelques créations ayant vues le jour uniquement sur ces supports.
C’est le cas de la série Angry Birds, qui depuis quelques années a su imposer son nom sur des plateformes telles que l’iPhone, l’iPad ou Android.
Aujourd’hui encore, Angry Birds reste l’un des hits que l’on ne peut rater sur mobile.
C’est donc tout naturellement que Rovio (papa des oiseaux en colère) nous revient là avec son Angry Birds Rio : mariage de leur licence et du prochain film d’animation des pères de l’âge de glace, Rio.
Alors nouvel opus ou simple prétexte commercial n’apportant pas de vraies nouveautés?

« Les cochons s’en souviennent encore! »

Depuis près de 2 ans le titre du studio finlandais, au concept simple mais diaboliquement bien ficelé, est devenu le jeu le plus populaire de nos smartphones tactiles.
Mêlant adresse et physique le concept simple de Angry Birds vous m’est dans la peau de différents oiseaux mécontents bien décidés à en découdre avec leurs ennemies de toujours, « les méchants cochons voleur d’oeuf ».
20110427-114510.jpg
Oui c’est sous ce scénario à l’écriture soignée et recherchée (humour de rédacteur) que ce cache un jeu d’adresse addictif où chacune des caractéristiques de vos bêtes à plume devront être finement utilisées.
Placés sur un lance pierre, projetez vos différents piafs afin de détruire les immenses structures faites de bois, de glace ou bien de pierre.
Un gameplay toutefois déjà surexploité depuis des années par de nombreux jeux flash mais que Angry Birds a réussi (au delà d’avoir était le premier à l’imposer sur smartphones) à faire redécouvrir à des milliers de possesseurs d’iPhone/Android.
Des gamers conquis en outre par ses graphismes colorées, l’humour frais qui s’en dégage et la précision de son gameplay ainsi que de sa physique.

« Cap sur Rio de Janeiro ! »

C’est donc à Rio que nos volatiles nous donnent à nouveau rendez-vous pour délivrer cette fois des oiseaux tropicaux mis en cage par un infâme perroquet star.
Oui Là encore le scénario est un gros prétexte, car Angry BIrds Rio..reste un Angry Birds.
C’est bien là, le gros reproche que l’on peut lui faire.
20110427-114657.jpg
Reprenant trait pour trait le même gameplay que son ainé, ce nouvel opus n’apporte rien de neuf côté jouabilité.
On ce retourne alors tout naturellement sur son contenu, à savoir de nouveaux oiseaux !
Mais là encore rien de très palpitant, une seule maigre race de volatile a été ajouté n’offrant à nouveau rien de très frais.
Seul les graphismes ont été revus à la hausse et l’on reconnaitra qu’un soin plus important a été porté à la direction artistique du jeu.
Ajoutez à cela un système d’howards et des niveaux assez variés, inspirés du film, qui viendront ce débloquer au fur et à mesure des mois qui précédent la sortie du film.
Toutefois restons réaliste, cela reste très faible en matière de nouveau contenu notamment vis à vis des niveaux qui ne sont pas plus originaux que ceux d’Angry Birds premier du nom.
Cela risque malheureusement de faire sombrer les puristes dans une certaine sensation de déjà vu.

Alors nouvel opus ou simple prétexte commercial n’apportant pas de vraies nouveautés?

Il est indéniable que la série Angry Birds n’a pas fini de laisser parler d’elle.
Le jeu reste un vrai bijou aussi bien au niveau de son gameplay qu’au niveau de ses graphismes.
Angry Birds est un indispensable que tout possesseur de device tactile ce doit d’avoir dans sa iLudothèque.
Néanmoins ce volet baptisé Rio nous a laissé un arrière goût de déjà vu, ce qui à mon sens ne le rend pas indispensable.
Ce nouvel opus n’apporte aucun renouveau à la série et reste clairement un argument commercial visant à la promotion du prochain film du studio BlueSky.

Puristes possesseurs de Angry Birds premier du nom et/ou de sa version lite continuellement mise à jour à chaque fêtes (Noël, Pâques ect), passez votre chemin.
Fans de la série en quêtes de nouvelles cartes, d’une nouvelle ambiance graphique où tout simplement pour agrandir votre iCollection, n’hésitez pas à seulement 0,79€.

En somme, cet Angry Birds Rio reste un très bon jeu malheureusement victime de la surexploitation de ses pères à la recherche de toujours plus de « Angry Birds ».
Messieurs de chez Rovio..attention toutefois à ne pas rendre vos milliers de fans, Angry !

Allez un petit coup de la célèbre musique du jeu pour la route !
Taratata ! Tararata ! TarararararararararaRa !

  • Note de la rédaction : 3,5/5

20110427-115033.jpg

20110427-115039.jpg

20110427-115050.jpg

20110427-115059.jpg

Publicités

Publié le avril 25, 2011, dans Reviews. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :